logo solid climbers

 

 

 

Portrait Ines

 

Ines Papert

Née en 1974 à Wittenberg, Allemagne

Activité: Grimpeuse sur glace et falaise, alpiniste.

Qu'est-ce qui compte vraiment dans la vie? L'escalade avec des amis et découvrir des régions reculées. Voyager avec mon fils de 12 ans, Emanuel, qui m'a déjà accompagnée au camp de base du Kysyl asker au Kirgiztan.

Quel est ton endroit préféré sur Terre? Il y en a tant...Quand je voyage je suis persuadée d'être au plus beaux endroits et quand je rentre à la maison je suis convaincue que Berchtesgaden est le meilleur endroit. Mais le Canada fait partie de mes destinations préféres.

Tes hobbies quand tu ne grimpes pas? Le ski freeride, le VTT et le parapente, et la musique: je joue du piano et du saxophone.

Tes meilleurs souvenirs d'escalade, ou ceux dont tu es particulièrement fière? Je suis assez fière de mes succès en compétition, mais mes premières ou les répétitions de voies qui m'ont conduit à mes limites physiques et mentales sont plus importantes. Par exemple: le Kwangde shar 6319m (himalayas/Nepal), Into the wild M12 dans les Rocheuses canadiennes, scharze madonna 8a+, chez moi à Untersberg; à Baffin island, une nouvelle voie sur le mont Asgard en 2012, 1200 m de 5.11+ soutenu, de nombreuses voies en Norvège pendant l'hiver 2012; et quelques répétitions: Face N de l'Eiger: symponie de liberte 8a; Cima Grande Face N : camiotto Pellisier.

Plus d'info: http://ines-papert.de

 

 

 

 

photo rolando 

 

 Rolando GARIBOTTI

né en Italie en 1971 peu avant un départ familial pour le Brésil, puis l'Argentine(Bariloche) en 1978. Culturellement Argentin bien qu'officiellement Italien, après 15 ans en Amérique du Nord, il partage son temps entre les Dolomites et El Chaltén, Patagonie.

Profession: Guide de montagne depuis 1996 sur presque tous les continents, de l'Antarctique à l'Alaska et du Kenya au Vietnam en passant par les Alpes. Pendant plusieurs années, photographe et collaborateur technique sur des tournages.

Qu'est-ce qui compte vraiment dans la vie? Avoir des buts, avoir des rêves, quels qu'ils soient, c'est certainement le plus important pour moi. J'ai eu la chance de découvrir ma passion très tôt. Depuis, cette passion pour la montagne et l'escalade a évolué, mais elle est restée un moteur majeur. Maintenant rien que le contact avec la nature me procure du bien-être.

Quel est ton endroit préféré au monde? Au fil des années j'ai développé un lien particulier avec certains endroits. Le Refugio Frey au Cerro Catedral, pas loin de Bariloche était le premier d'entre eux. C'est dans les petites aiguilles de granite autour de ce refuge que je me suis construit en tant que personne et en tant que grimpeur. Plus tard aux USA le Yosemite, Eldorado Canyon ou encore la chaine des Tetons ont pris une importance particulière dans ma vie. Depuis le début des années 90, le sud de la Patagonie a pris une grande part dans ma vie. Comment ne pas être inspiré par des sommets comme le Fitz Roy ou le Cerro Torre? L'escalade y est excellente, engagée mais suffisamment sure pour en profiter sans être accablé par les dangers objectifs.

Tes hobbies, quand tu ne grimpes pas? La photographie et l'écriture ont été de sérieuses occupations, la course à pied aussi mais des articulations capricieuses m'ont contraint à arrêter il y a plus de 10 ans. Récemment j'ai redécouvert le vélo et c'est devenu une activité quasiment quotidienne. Je dois ajouter que le travail de guide est également un hobby, au sens que j'adore ça autant que chcun de mes projets personnels.

Tes meilleurs souvenirs d'escalade, ou ceux dont tu es particulièrement fier? Au début des années 90, et surtout en tant que "visiteur", j'ai été fier d'établir plusieurs records de vitesse au Capitan sur des voies comme The Triple Direct, The Shield, Aquarian Wall et Sunkist. Depuis 2000 je détiens le record pour une skyline de 10 pics appelée the Grand Traverse dans les Tetons, Wyoming. Avec Steve House nous avons répété Infinite Spur au Mont Foraker, Alaska, en 24 heures. Peu de temps après Bruno Sourzac et moi avons enchainé trois des plus célèbres cascades du Canada: Polar Circus, Weeping Wall/Pillar et Slipstream en 15 heures. En Patagonie en 1996 Doug Byerly et moi avons réalisé la première intégrale de la face nord du Fitz Roy en style alpin. Un voyage, à l époque! En 2005, avec Ermanno Salvaterra et Alessandro Beltrami nous avons réussi une ascension très convoitée, le Cerro Torre par le nord. En 2009 Dörte Pietron et moi-même avons monté pataclimb.com, un site web / topo du massif du Fitz Roy et du Cerro Torre et en 2012 nous avons publié Patagonia Vertical, une version papier plus précise et plus complète du site, et le premier vrai topoguide de la région.

Plus d'infos: http://pataclimb.com

 

 

 

 

 

 portrait matteo

 

Matteo Giglio

Né en 1973 dans le Val d’Aoste-Italie

Profession: Journaliste, Guide de montagne, Moniteur de ski

Qu’est-ce qui compte vraiment dans la vie? L’équilibre, le fun, la sincérité, l’amour.

Quel est ton endroit préféré au monde? Aucun en particulier, j’aime le monde en général, tellement d’endroits et tellement de différences. Si je devais choisir : les Alpes !

Quels sont tes hobbies quand tu ne grimpes pas? La photographie, l’informatique…

Quelques-unes de tes plus belles réalisations, ou celles dont tu es particulièrement fier?La trilogie des Faces Nord : Cervin, Eiger, Grandes Jorasses.Beaucoup de voies de plusieurs longueurs, nouvelles et difficiles, en trad. comme en escalade sportive, dans le Val d’Aoste, en Sicile, en Sardaigne.Les cascades de glace les plus techniques en Norvège, au Colorado, en Suisse, en France et en Italie.

Plus d’infos:    www.matteogiglio.it

 



 

 

 

portrait michael

 

Michael (Michi) Lerjen Demjen

Né en 1985 en Suisse

Profession: Guide de montagne, moniteur de ski et Telemark.

Qu’est-ce qui compte vraiment dans la vie? Savoir que j'ai une vie privilégiée qui me permet de vivre mes rêves et de voir les plus beaux endroits du monde avec des personnes exceptionnelles pour partenaires.

Quel est ton endroit préféré au monde? C'est dur à dire, peut-être la Patagonie, le vin y est bon, la viande délicieuse et les montagnes sont encore vraies, pas d'hélicoptère, pas de prévision météo parfaite, simplement la grande aventure!

Quels sont tes hobbies quand tu ne grimpes pas? le ski et les échecs, ainsi que tous les sports de ballon.

Quelques-unes de tes plus belles réalisations, ou celles dont tu es particulièrement fier?

C'est difficile de choisir: toutes les ascensions étaient belles. Toutes les voies au Cervin, car c'est la montagne où j'ai grandi; la face Ouest du Cerro Torre pour sa beauté; l'Himalaya pour l'expérience de l'altitude, non, je ne peux pas dire laquelle était la meilleure! Je ne suis pas fier de ce que je grimpe, je suis juste heureux de ces escalades; on peut être fier d'aider les autres, je suis content de faire ce que je fais.

Plus d'infos:   www.freeride-zermatt.ch

 

 

 

 

 photo Martin

 

Martin Fickweiler

Né en 1977 aux Pays-Bas.

Profession : Photographe et explorateur-grimpeur.

Qu’est-ce qui compte vraiment dans la vie? J'aime explorer. Ne pas savoir à quoi m'attendre me fait sentir plus vivant. Je crois que l'expérience de la nature à travers des activités intenses comme l'escalade me rapproche de moi-même et m'aide à comprendre mes vraies pensées et sentiments et le sens de mon existence.

Quel est ton endroit préféré au monde? Les vallées et fjords reculés de l'île de Baffin offrent tout ce que j'attends d'une aventure: une nature magnifique, des falaises et des montagnes vierges, et des populations locales absolument authentiques. 

Quels sont tes hobbies quand tu ne grimpes pas? La photographie.

Quelques-unes de tes plus belles réalisations, ou celles dont tu es particulièrement fier?

Des premières en Algérie, au Canada, au Groenland, en Italie, au Pérou, au Surinam et aux USA. Sept ascensions sur El Capitan dont le Nose en une journée, Zodiac en hivernale et Lurking Fear en solo. Les trois Torres del Paine en Patagonie en une saison. La traversée sud de la Patagonie en hivernale. L'expédition en solo au Fjord Sam Ford, et l'ascension du Broad Peak.

Plus d'infos:   http://blog.martinfickweiler.nl/

 

 

 

 

photo Aurelien

 

Aurélien Païs

Né en 1988 à Clermont-Ferrand - France

Profession : Travaux en hauteur, cordiste.

Qu’est-ce qui compte vraiment dans la vie? les amis, les amis et aussi l'escalade!

Quel est ton endroit préféré au monde?  Je n'ai pas tellement voyagé pour pouvoir répondre à cette question, je peux dire que je suis vraiment comblé en France et particulièrement dans ma région: l'Auvergne.

Quels sont tes hobbies quand tu ne grimpes pas? Je travaille! ;-)

Quelques-unes de tes plus belles réalisations, ou celles dont tu es particulièrement fier?

Mission impossible 8a Cantobre - France

Big bug / Le Boffi  Aveyron - France

Dinosaure  Seyne - France Docteur éthique 9a Saint Sauves – France 

 

 

 

 


 photo pedro

 

Pedro Cifuentes

Né en 1970 à Madrid, vit à Cuenca.

Profession : pompier

Qu’est-ce qui compte vraiment dans la vie? Les amis, la montagne, le respect, le voyage, les cultures.

Quel est ton endroit préféré au monde? La Patagonie, Cuenca et le Yosemite.

Quelques-unes de tes plus belles réalisations, ou celles dont tu es particulièrement fier? Le Nose, Salathe, Zodiac, The Shield, Regular Half Dome au Yosemite, être le premier Espagnol à faire les 3 Torres del Paine en une saison (2008), la première traversée de la Torre Norte del Paine (en solo  - 2012) et l'ouverture d'une voie nouvelle: Cuenca es Unica.

Plus d'infos:  http://pedrocifuentes-rab.desnivel.com

 

 

 

 

 Profil Riccardo

 

RICCARDO OLLIVERI
Nato nel 1975 a Torino

Profession: Ingegnere e Guida Alpina

Qu’est-ce qui compte vraiment dans la vie?  Tante cose !  Conta innanzi tutto la salute, poi la serenità mentale e l’entusiasmo con cui si affronta la vita.  Contano le passioni ed i sogni che ti donano stimoli per andare avanti ed inventare, per distinguerti dalla media!  Contano i sentimenti e la voglia di mettersi sempre in gioco.

Quel est ton endroit préféré au monde? Uff, difficile dirlo !  Ovunque il paesaggio faccia da gran coreografia a terreni di gioco su cui sia possibile vivere emozioni sportive !  Mare o montagna, arrampicata, vento…  Ovunque non ci siano guerre!

Quels sont tes hobbies quand tu ne grimpes pas? Da qualche anno ho scoperto il vento !  D’inverno snowkite e d’estate kitesurf!  In verità sull’invernale l’hobby si è trasformato in professione visto che da un paio d’anni abbiamo aperto una piccola scuola!  E poi… il lavoro da ingegnere, ma forse non  lo definirei un hobby alternativo alla scalata!

Quelques-unes de tes plus belles réalisations, ou celles dont tu es particulièrement fier? Ho passato tanto tempo in montagna che se sommato tutto assieme arriva ad esser anni interi!  Metà della mia vita trascorsa tra i monti!  Son stato in diversi paesi per scalare su neve, ghiaccio, roccia.   Ho sempre dato precedenza alla polivalenza piuttosto che ad una sola disciplina ed ho ricordi fantastici di pareti nord come Eiger, Jorasses, Cervino e montagne minori come il Grand Charmoz, l’Ailefroide…   Ricordi di fantastiche vie lunghe su calcare in Wenden, Sardegna, sul granito del Bianco e del Capitan come anche di cascate di ghiaccio canadesi, norvegesi e tante tante salite vicino a casa!  Ma tra tutte, quella che mi rende più fiero è la salita della collina di Torino per tornare a casa!

Plus d’infos:    www.mountain-passion.com